Manhattan silhouettes laurentnicourt.fr
         
Manhattan silhouettes
Ce séjour à New-York aurait été idéal si, d’un point de vue photographique, la Grosse Pomme ne s’était pas avérée légèrement pourrie.
La paranoïa post 11 septembre rendait impossible tout portrait tel que j’aurais aimé le faire : A 20 cm du sujet, sans permission, sans complexe, sans détour.
Et puis, sur le trajet de l aéroport, par la fenêtre de mon taxi, je trouvais enfin la bonne distance, celle qui me permettait de capturer quelques citadins, qui tout en faisant partie de la masse grouillante de la ville, semblaient si seuls.
Top